This post is also available in: pt-brPortuguês ruРусский enEnglish

Dash Thailand a été lancé et financé par le DAO en octobre dernier et s’est concentré sur l’intégration des commerçants et des utilisateurs en mettant l’accent principalement sur l’industrie du tourisme.

Dash Force News a rencontré Dash Thailand pour en savoir un peu plus sur leur entreprise et sur la façon dont ils augmentent l’adoption de Dash par les utilisateurs et les commerçants en Asie du Sud-Est. Dash Thailand a raconté à DFN qu’à la base ils sont passionnés depuis des années par les cryptomonnaies, la technologie blockchain et par Dash, et qu’ils avaient déjà travaillé par le passé avec d’autres groupes qui créaient des communautés et qui éduquaient à la blockchain. Ils ont rapidement reconnu que le secteur du tourisme en Thaïlande est une opportunité de marché pour Dash puisque « le secteur du tourisme et de l’hôtellerie a un PIB d’environ 20% du tourisme (455 milliards USD en 2017) », et devrait croître de « 4,1 pour cent en 2018 ».

« Il est tout à fait clair que la Thaïlande représente un autre cas d’utilisation par rapport, par exemple, aux pays hyperinflationnistes. C’est pourquoi nous avons décidé de nous concentrer initialement sur l’industrie du voyage et de l’accueil (restaurants, hôtels, activités, etc.) »

Ils ont travaillé avec leurs pairs de l’ambassade de Dash D-A-CH pour aider à décoller et à surmonter les obstacles, tel que les barrières linguistiques, et ce, afin d’offrir des services en anglais et en thaï et même, parfois, des services exclusivement en thaï. Ils sont également conscients des différences culturelles entre la population locale et les touristes et tentent d’accommoder les deux parties.

Delon le rapport Dash Watch, ils ont organisé depuis octobre 5 réunions, totalisant 143 participants, et ont obtenu 8 commerçants prêt à accepter Dash. Ils ont également 1.261 abonnés sur Facebook et 213 adeptes sur le Dash Thailand Embassy Group on Telegram.

Utiliser les meetups pour favoriser l’adoption

Dash Thaïlande a organisé une multitude d’événements différents afin de maximiser la valeur ajoutée pour les participants et augmenter les chances d’adoption et d’utilisation répétitive de Dash. Leur événement le plus populaire est devenu Dash Tuesdays (NDLR : Les Mardis de Dash) où ils ont « réussi à attirer une foule diverse de parties prenantes pertinentes : commerçants et clients, locaux, expats, touristes et investisseurs ». Au cours de l’événement, ils se sont concentrés sur le thème « Cryptocurrency from high level to street level » (NDLR : « Les cryptomonnaies, du plus haut niveau à celui de la rue ») qui « a reçu des réactions très positives, en particulier au niveau de leur approche afin de montrer, expliquer, et mettre en œuvre Dash comme une option de paiement sérieuse ». Ils organisent également des « after-parties après leurs meetups et co-organisent des événements Dash lors desquels il n’est possible de payer que en Dash. Par exemple, des tournois de jeux de société, des soirées, et des événements sportifs ont été un grand succès pour encourager l’adoption des utilisateurs et le bonheur des commerçants en même temps ».

Les questions qu’ils reçoivent des consommateurs et des commerçants varient de « comment installer les portefeuilles Dash aux questions avancées de nature juridique et d’intégration dans les systèmes existants des points de vente et de comptabilité des commerçants ». Ils ont même eu « une session philosophique sur l’avenir du DAO suivie d’une discussion très interactive sur la gouvernance dans la Blockchain ». L’équipe de Dash Thailand s’est adaptée aux besoins des consommateurs en organisant des rencontres éducatives au besoin. Pour les questions juridiques, ils ont organisé un « événement spécifique, le ‘Cryptocurrency as Legal Tender in Thailand’ avec le conférencier invité et avocat Prungsak Chaowachart ».

Dans l’ensemble, l’équipe de Dash Thailand a remarqué que le plus difficile est de s’assurer que les commerçants continuent d’utiliser les paiements Dash dans leurs activités quotidiennes, sinon cela risque « d’être bientôt oublié ». Ils ont fait une analogie avec le nombre de commerçants qui ont déclaré accepter Bitcoin en ligne, mais « une fois qu’on y va et qu’on demande de payer en bitcoin, il s’avère qu’ils ne l’acceptent pas vraiment ». L’équipe de l’ambassade de Dash veut donc résoudre ce problème en convertissant les nouveaux employés et en élargissant son programme d’ambassadeurs plus rapidement que prévu afin d’ « assurer le soutien continu des commerçants embarqués afin d’accroître la durabilité » le tout, en plus d’attirer de nouveaux consommateurs chez les commerçants via des rencontres et des campagnes publicitaires.

« L’ambassade de Dash en Thaïlande veut stimuler la croissance d’un écosystème Dash sain. Notre objectif est d’accroître l’adoption par les consommateurs et les commerçants grâce à une combinaison d’approches d’éducation, de marketing, de soutien, de formation et de partenariats. »

Dash se répand dans toute l’Asie du Sud-Est

Dash constate un intérêt croissant pour l’Asie du Sud-Est à mesure que de plus en plus de personnes reconnaissent son potentiel pour des transactions rapides, peu coûteuses et sûres. Cela peut jouer un rôle vital pour les personnes qui voyagent à l’étranger ou pour les travailleurs qui envoient des fonds. Dash est intégré dans les solutions de POS Slithex ainsi que celle de MBAex afin d’augmenter l’adoption, la convivialité et la liquidité. Dash voit aussi son utilisation dans l’industrie du tourisme via TravelbyBit en Australie, CheapAir.com, et More Stamps. Le fait de mettre l’accent sur l’industrie du tourisme permet aux gens d’éviter les frais de change coûteux et les tracas liés aux différentes dénominations, ce qui simplifiera le processus. Il profitera également aux commerçants et à leurs employés en leur permettant d’économiser de l’argent sur les frais de traitement des paiements et d’éventuels transferts de fonds. Dash n’a pas encore fait l’objet d’une adoption massive en Thaïlande, mais il fait des progrès significatifs en un court laps de temps, ce qui est de bon augure pour une adoption future et une utilisation continue de Dash dans cette partie du monde.