This post is also available in: enEnglish deDeutsch pt-brPortuguês ruРусский esEspañol

En temps instables, les crypto-monnaies deviennent potentiellement un lieu de refuge. Nous en avons eu le parfait exemple lors du réveil des tambours de guerre en Corée qui ont provoqué une montée à un niveau sans précédent du Bitcoin. Cependant, ce transfert de capitaux vers les monnaies numériques constitue plus une preuve de confiance dans les systèmes actuels. Pour avoir grandi dans un pays en voie de développement, je peux vous dire que les achats liées à la montée récente n’ont rien de fous. Lorsque les choses deviendront vraiment instables, la frénésie d’achat à laquelle nous assisterons n’aura rien à voir.

Les comportements d’achats continuent de témoigner la confiance dans le status quo

Paradoxalement, ces hausses de Bitcoin reflètent une confiance dans le système actuel qu’il est censé  combattre. En effet, ce besoin d’acheter des actifs numériques pour se protéger d’une apocalypse oriente les utilisateurs vers des plateformes d’échanges centralisées. Si cela révèle bien une méfiance envers le système financier actuel, il s’agit d’une méfiance plutôt faiblarde. Car les utilisateurs passent encore par leurs banques pour se charger honnêtement et rapidement de ces transactions financières. Ces utilisateurs font aussi confiance aux plateformes d’échanges pour réceptionner leurs fonds et ne pas disparaître avec eux dans la nature. Et, finalement, dans de nombreux cas, ils laissent à ces plateformes la charge de garder l’argent pour eux.  Mais, ce qui est encore plus révélateur, c’est que les utilisateurs des crypto-monnaies continuent de passer par le système financier classique pour les transactions importantes et ou celles de tous les jours. Ils achètent des monnaies numériques uniquement pour augmenter leur richesse en équivalent fiduciaire.

La véritable instabilité n’a pas le même visage

Lorsqu’une instabilité économique a réellement lieu, les consommateurs pensent radicalement différent. Tout d’abord, les gens commencent à se méfier des banques et à retirer leur argent afin de le conserver sous une forme qu’il peuvent eux-même contrôler (comme l’argent liquide). Deuxièmement, ils commencent à diversifier leur argent, doucement mais sûrement, et en le faisant d’individu à individu. Troisièmement, toutes les méthodes de paiement qui ne passent pas par les banques deviennent plus utilisées dans les transactions quotidiennes : en effet, les entreprises préfèreront de plus en plus réaliser des ventes en argent liquide que par carte bancaire.

La crypto-monnaie sera utilisée de manière très différente en temps de crise

Dans le cas d’une crise réelle, ou bien lors d’événements provoquant une instabilité sérieuse, les monnaies numériques seront utilisées de manière très différente à celle d’aujourd’hui. Pour commencer, les traders achèteront des monnaies numériques d’individu à individu et avec de l’argent en liquide. Ils feront attention à bien être maîtres de leurs clés privées plutôt que de les confier à un service centralisé. Encore plus important cependant, ils commenceront réellement à utiliser ces monnaies numériques pour effectuer leurs achats (étant donné qu’ils n’auront plus confiance dans les banques pour réaliser ces paiements). Dans un environnement comme celui-ci, une monnaie avec un prix stable et un usage répandu sera évidemment victorieuse (du moment que ses frais de transaction soient peu élevés, que les transactions soient rapides et que le réseau puisse traiter de nombreuses transactions).

En temps de crise, le réveil sera brutal pour les traders

De nombreux détenteurs de bitcoins seront probablement pris au dépourvu en cas d’instabilité réelle. Et ce sera la ruée pour retirer son argent des plateformes d’échange (si cela est toujours possible). Le nombre échanges d’individus à individus explosera et les monnaies n’ayant pas de nombreux canaux d’échanges s’effrondreront probablement. Encore plus important cependant, la congestion des réseaux, souvent ignorée dans un environnement stable, deviendra beaucoup plus grave. Les utilisateurs se rendront alors compte à quel point un réseau avec des taxes élevées est problématique lorsqu’il s’agit de transactions quotidiennes. A ce moment là, une monnaie dotée de transactions rapides, bon marchée, avec un réseau stable pouvant traiter de nombreuses transactions (et de nombreux moyens d’acheter de cette monnaie d’individu à individu) prendra rapidement la tête.