This post is also available in: deDeutsch pt-brPortuguês ruРусский enEnglish

Dash a connu son cycle budgétaire le plus compétitif à ce jour, avec des dizaines de propositions et une trésorerie qui a fait l’objet d’une demande doublée.

Selon DashVoteTracker qui tire les données du site principal des propositions, Dash Central, 66 propositions ont été soumises pour le cycle budgétaire d’avril, dont 40 ont été acceptées et 26 qui ont été rejetées. Le budget disponible de 6 176,72 Dash, évalué actuellement à environ 2,9 millions de dollars, a fait l’objet d’une demande doublée, avec des propositions demandant un total de 13 256,98 Dash, soit environ 6,26 millions de dollars. Bien que la trésorerie de Dash soit à peu près de la même taille qu’auparavant, en raison des fluctuations de prix, la valeur en dollar américain a diminué, ce qui s’est traduit par une trésorerie beaucoup plus serrée et plus compétitive, la demande de financement pour les projets continuant de croître malgré la chute du marché.

Le volume de propositions a présenté des défis uniques pour les masternodes votant.

Bien que ce regain d’intérêt soit un bon signe du dynamisme de l’écosystème de Dash, il représente un fardeau important pour les propriétaires de masternode, beaucoup d’entre eux travaillent à temps plein, pour passer au crible et évaluer correctement des dizaines de propositions indépendantes. Selon Alex de l’équipe du reporting, ces rapports de Dash Watch, un organisme de reddition de comptes qui suit les progrès de toutes les propositions antérieures, le volume même des propositions peut être difficile à évaluer correctement :

« La collectivité a été confrontée à un budget très serré au cours du dernier cycle de votes. Le groupe du reporting de Dash Watch fait de son mieux pour tenir les propriétaires de Masternode au courant des propositions en cours, car nous savons qu’ils sont surchargés. Il est difficile d’évaluer les propositions parce qu’il n’existe pas d’évaluation  » taille unique  » qui puisse être appliquée. Les propositions sont toutes différentes et nous comprenons les défis que les propriétaires de Masternode doivent relever pour déterminer la valeur et les efforts des propositions. »

Afin d’éviter que le système budgétaire Dash ne soit submergé, un droit d’entrée de cinq Dash faisant office de « antispam » a été instituée dès la création de la trésorerie, et à l’heure actuelle, ce droit d’entrée est évaluée à près de 2 500 dollars US. Cependant, même cet obstacle n’a pas beaucoup ralenti la demande de participation au système de trésorerie.

Les développements à venir pourraient aider à ajuster le système budgétaire de Dash.

Alors que la demande actuelle pour le trésor de Dash peut être un peu écrasante pour les masternodes, plusieurs développements de l’écosystème peuvent améliorer les perspectives pour les électeurs. Pour commencer, DashBoost est un système de micro-proposition, similaire à la trésorerie Dash, mais à une échelle beaucoup plus petite et plus flexible.
Selon l’administrateur de DashBoost Paul « Pasta », cela peut avoir pour effet de décharger une grande partie de la demande de petits projets et de libérer les masternodes pour qu’ils se concentrent sur des propositions de plus grande envergure :

« Lorsque nous avons commencé ce projet, nous avons commencé à voir comment le réseau est submergé par la masse de propositions qui sont soumises. En tant que tel, l’un de nos principaux objectifs a été d’aider le réseau en retirant les plus petites propositions de la trésorerie traditionnelle.La plateforme DashBoost peut facilement s’adapter à toutes les propositions de moins de 30 Dash si ce n’est plus et nous espérons que la communauté nous aidera à mettre cet objectif à l’échelle dans les mois à venir ».

De plus, la mise en œuvre imminente listes déterministes de masternode pourrait mener à une rationalisation du système de gouvernance. L’un des principaux avantages de cette révision structurelle majeure est la division des clés du masternode, y compris une clé séparée spécifiquement pour le vote. Le propriétaire d’un masternode aura ainsi la possibilité de déléguer les droits de vote sans renoncer au contrôle des garanties ou des opérations du nœud. Cela peut amener les conseillers de confiance à assumer le fardeau supplémentaire de l’évaluation des propositions et du vote, à accroître l’éducation des électeurs et leur participation dans un domaine de plus en plus compétitif.